Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus
Accueil > Tous les articles > Safran et Anxiété

Safran et Anxiété

Retour
4a safran

La prise de safran ou d’extrait de safran semble avoir des effets bénéfiques sur les symptômes de l’anxiété.

Le safran, extrait du Crocus sativus, est une épice dont l’usage remonte à plus de 3 000 ans. On retrouve le safran sur des fresques dans le palais de Cnossos, en Crète ou dans les ruines d’Akrotiri sur l’île de Santorin. Son utilité dans le domaine de la santé est bien moins connue que son usage culinaire. Pourtant, les Egyptiens, les Perses, les Grecs et les Romains de l’Antiquité l’utilisaient aussi pour ses vertus médicinales. Le safran était notamment employé pour stimuler les règles, soulager les douleurs spasmodiques ou les symptômes de la dépression.

Le safran contient quatre principes actifs, la crocine et la crocétine, deux caroténoïdes responsables de sa couleur jaune-orangée, la picrocine qui lui apporte sa saveur et son goût amer et le safranal à qui il doit son arôme et son odeur.

Les médecines traditionnelles utilisent le safran notamment pour soulager la dépression, l’insomnie et l’anxiété.

Des études sur des modèles animaux de stress indiquent que le safran module l’activité de l’axe hypothalamo-hypophyso-surrénalien en réduisant les concentrations de corticostérone plasmatique, une hormone qui interfère notamment avec la sensation de peur mémorisée et avec la mémoire. Elles ont également montré qu’il a des effets anxiolytiques.

L’anxiété est une émotion normale en réponse au stress dans la vie quotidienne. Elle intervient occasionnellement en réponse à des situations qui perturbent notre sensation de sécurité. Elle nous aide à éviter les dangers et nous rappelle de ne pas nous placer à nouveau dans une même situation potentiellement dangereuse.

Plusieurs études ont évalué les effets de la consommation de safran sur des personnes anxieuses, seul ou associé à des médicaments. Ainsi, la prise pendant six semaines de 450 mg par jour de safran par des personnes soufrant d’anxiété et traitées par de la sertraline a atténué les symptômes d’anxiété. Dans un autre essai clinique, la prise quotidienne de 28 mg d’un extrait breveté de safran pendant quatre semaines a entrainé une baisse significative de l’humeur négative des participants ainsi que des symptômes liés au stress et à l’anxiété.

Wolgang M et al., Effect of saffron supplementation on symptoms of depression and anxiety : a systematic review and meta-analysis. Nutrition Review 2019, 0(0) : 1-15.

/var/folders/8t/rnph95wn6w12tw5y7zzf29bc0000gn/T/com.microsoft.Word/Content.MSO/633522D5.tmp

L'article vous a plu ? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter de Nature Sciences Santé ou abonnez-vous au magazine ! 

Article réalisé par Nature Sciences Santé
Voir plus d'articles

Contactez-nous